Bahamas : L’épave d’un galion espagnol et ses trésors retrouvés 350 ans après

Bahamas : L’épave d’un galion espagnol et ses trésors retrouvés 350 ans après

BIJOUX - Le galion espagnol transportait des bijoux en or de très grande valeur

Une équipe d’archéologues et de chercheurs a mis au jour de nombreux trésors rarissimes et précieux transportés par un galion espagnol ayant sombré au XVIIe siècle. L’épave du Nuestra Señora de las Maravillas (Notre-Dame des Merveilles, en français) a été retrouvée au large des Bahamas, rapporte Le Point,

A son bord se trouvaient par exemple des pendentifs ou des chaînes en or incrustés de bijoux. Le bateau a été localisé à 70 km des côtes de la Floride (Etats-Unis), sur la partie ouest du Little Bahama Bank. Les bijoux ont cependant été retrouvés à proximité, disséminés sur un couloir sous-marin de plus de 13 km de long, détaille The Guardian.

Des clients aristocratiques ou royaux

La finesse des bijoux retrouvés laisse à penser qu’ils étaient destinés à la riche aristocratie, voire à la royauté. C’est notamment le cas d’un pendentif en or de la croix de Saint-Jacques et d’une pierre de bézoard indien, alors prisée en Europe pour ses propriétés curatives, en forme de coquille Saint-Jacques. Il s’agit du symbole reconnu par les pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle (Epagne). Une chaîne élaborée en filigrane d’or avec des motifs fait par ailleurs partie des pièces les plus précieuses.

Le docteur Sean Kingsley, archéologue marin britannique, a jugé cette trouvaille particulièrement spectaculaire. Il a rappelé que ces « mervei(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nantes : « El Galeon Andalucia », superbe réplique d’un galion espagnol, attendue ce jeudi
Bretagne : Ils chassent les épaves et répertorient leurs positions sur des cartes
Et si vous mettez la main sur un trésor, vous pouvez le garder ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles