Bahamas: le festival de luxe tourne au fiasco

Le Fyre Festival promettait une expérience luxueuse avec concerts, gastronomie et bateaux privés. Il n'en fut rien du tout.

Ils s’attendaient à danser devant Blink-182, Disclosure ou encore Major Lazer, à déguster des repas gastronomiques et à lézarder sur des bateaux privés dans un archipel des Bahamas. A la place, les visiteurs du Fyre Festival se sont retrouvés dans une ambiance entre Koh Lanta pour les plus chanceux et Hunger Games pour les autres, dans une infrastructure absolument pas prête à accueillir des centaines de festivaliers.

Les organisateurs avaient promis une "rupture avec le quotidien": "Le paysage sauvage et les eaux turquoises vous invitent à explorer, vous déconnecter et rencontrer des gens dans le même esprit que vous." Le même esprit, mais surtout le même portefeuille, avec des tarifs variant entre 1000 et 11.000 euros selon les options choisies.

La symbiose et la déconnexion ont été totales. Sur place, les festivaliers ont découvert une sorte de terrain vague, avec des tentes et des infrastructures à peine montées, des repas "gourmets" se résumant à un morceau de fromage entre deux tranches de pain et trois feuilles de salade, le tout dans un chaos total.

Vie et mort sur les réseaux sociaux

Les failles du festival, qui avait fait sa promotion sur Instagram avec des influenceuses comme Hannah Ferguson, Bella Hadid ou Emily Ratajkowski, ont largement été partagées sur Twitter, notamment via le hashtag #FyreFestival.

"Pas une seule chose promise sur le site n’était disponible", relate Shivi...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages