Baguette : elle pourrait faire son entrée au patrimoine de l’Unesco

France 2 explique lors du 13 Heures vendredi 26 mars que la France vient de déposer sa candidature pour que la baguette française fasse partie du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Sa recette n’a jamais changé depuis son apparition au début du XXe siècle : 250 grammes de farine de blé, de l’eau, du sel, de la levure, une pincée d’amour de la tradition et un four bien chaud à 270 degrés. Sans compter le savoir-faire du boulanger. "Une bonne baguette, c’est une baguette qui est bien cuite, bien développée, bien croustillante, un peu blanche sur les côtés", explique Clément Buisson, gérant d'une boulangerie à Paris. Pas de décision avant 2022 Une boulangerie parisienne prépare une fournée toutes les 30 minutes afin de satisfaire les clients. Plus de 1 000 baguettes y sont vendues par jour. Les clients ne résistent pas à entamer un bout de baguette, à peine sortis de la boulangerie. "C’est juste bon. On a une excellence là-dedans. Vous allez dans beaucoup de pays, on ne fait pas le pain de cette manière-là", confie un riverain. "Cette baguette de tradition est un produit qui risque de disparaître. C’est pour ça qu’il faut sauvegarder ce savoir-faire", juge Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française. La décision appartient à l’ONU, qui ne rendra pas son verdict avant 2022.