"Baghdad Central" sur Arte : l'Irak post-invasion américaine de la série est-il réaliste ?

franceinfo Culture
·1 min de lecture

Acclamée par les critiques, la série Baghdad Central, visible jusqu'au 7 mai 2021 sur la plateforme Arte.tv, raconte l'histoire d'un inspecteur irakien (interprété par Waleed Zuaiter) qui travaille pour la coalition armée menée par les États-Unis après le renversement de Saddam Hussein en 2003.

Dans un Bagdad déchiré par la guerre entre milices et par la guérilla menée par des groupes armées contre la coalition occidentale, l'inspecteur Muhsin est "retourné" par l'armée américaine, qui lui offre en échange de sa collaboration des soins pour sa fille atteinte de diabète. En parallèle, Muhsin cherche à retrouver son autre fille qui a disparue dans les rues de la capitale irakienne.

Dans un décor plein de poussière et de destins brisés, ce thriller sous haute tension est signé Stephen Butchard, le réalisateur britannique fin connaisseur de l'Irak - et ça se voit - puisqu'il avait déjà été le scénariste en 2008 de la série documentaire House of Saddam, mettant en scène l’ancien dictateur en exercice. Mais si beaucoup de faits réels sont évoqués dans Baghdad Central, quels sont les éléments qui relèvent de la réalité et de la fiction ? Décryptage de la série avec deux expertes de l'Irak post 2003.

Le Bagdad post-invasion américaine de la série est-il réaliste ?

L'un des atouts de Baghdad Central est l'atmosphère bouillonnante dans laquelle nous plonge la série. On navigue avec les personnages dans des lacis de ruelles qui réservent toujours une surprise, bonne ou mauvaise (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi