Bagdad: des milliers d'Irakiens réclament "vengeance" aux obsèques du général Soleimani

1 / 2

Bagdad: des milliers d'Irakiens réclament "vengeance" aux obsèques du général Soleimani

Les obsèques à Bagdad du puissant général iranien Qassem Soleimani et de l'homme de Téhéran à Bagdad, l'Irakien Abou Mehdi al-Mouhandis, tués dans un raid américain, ont débuté ce samedi. Qasem Soleimani sera enterré ce mardi dans sa ville natale de Kerman à l'issue de trois jours de cérémonies d'hommage à travers le pays, ont annoncé samedi les Gardiens de la Révolution.

L'assassinat dans une attaque de drone américaine vendredi à Bagdad de l'architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient, et d'Abou Mehdi al-Mouhandis, l'homme de Téhéran en Irak et numéro deux du Hachd al-Chaabi - une coalition de paramilitaires irakiens pro-iraniens -, a provoqué la colère de Téhéran et fait craindre une conflagration régionale.

"Mort à l'Amérique"

La journée de funérailles a débuté ce samedi dans le sanctuaire chiite du quartier de Kazimiya, dans le nord de Bagdad. Là, des milliers d'Irakiens ont scandé "Mort à l'Amérique" et réclamé "vengeance" en escortant les cercueils des cinq Irakiens et cinq Iraniens tués dans le raid américain de vendredi, dont Soleimani, architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient, et Mouhandis.

Le Premier ministre démissionnaire irakien Adel Abdel Mahdi était sur place. Etaient également présents Hadi al-Ameri, patron des pro-Iran au Parlement irakien, de même que Faleh al-Fayyadh, chef officiel du Hachd al-Chaabi, coalition de paramilitaires pro-Iran intégrés à l'Etat - dont Mouhandis,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi