Bactéries résistantes : l’OMS alerte sur le manque de nouveaux antibiotiques

La rédaction d'Allodocteurs.fr

"Jamais la menace de la résistance aux antimicrobiens n'a été aussi immédiate et le besoin de solutions plus urgent." C’est ce que Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur générale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré le 17 janvier dans un communiqué à l’occasion de la publication de deux nouveaux rapports sur le manque d’antibiotiques en développement.

Selon l’OMS, ce manque menace la lutte contre la propagation des bactéries résistantes aux médicaments, qui tuent chaque année des dizaines de milliers de personnes dans le monde.

A lire aussi : La résistance s'organise... contre l'antibiorésistance

Les nouveaux médicaments "apportent peu d’avantages"

Si "de nombreuses initiatives sont en cours pour réduire la résistance", la démarche n’est pas suffisante, avance Tedros Adhanom Ghebreyesus. "Nous avons aussi besoin que les pays et l’industrie pharmaceutique s'impliquent davantage et apportent des fonds durables et de nouveaux médicaments innovants", ajoute-t-il.

Pour contrer la résistance, l'OMS appelle donc au développement de nouveaux antibiotiques, mais ce processus est compliqué et coûteux. Actuellement, les 60 nouveaux médicaments qui sont en train d'être développés, dont 50 antibiotiques, pour traiter les agents pathogènes "apportent peu d'avantages par rapport aux traitements existants et seulement deux ciblent les bactéries les plus résistantes" déplore l’OMS.

D'autres médicaments plus novateurs sont eux à l'étape des essais (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi