Une bactérie résistante aux antibiotiques gagne du terrain en Italie

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Alerte à la bactérie NDM-1 en Italie. La Toscane a en effet annoncé avoir renforcé dans ses hôpitaux les mesures de prévention, après une hausse "significative" des cas d'infection à cette "superbactérie" qui résiste aux antibiotiques et fait l'objet d'une surveillance mondiale.

A lire aussi : Ces bactéries qui résistent aux antibiotiques

"31 décès suspects"

Selon un rapport de l'Agence régionale de santé publié mercredi, la bactérie a connu "une diffusion significative dans le nord-ouest de la Toscane" où elle a été isolée dans le sang de 75 patients de la région entre novembre 2018 et le 31 août 2019.

Les médias italiens évoquaient aussi jeudi "31 décès suspects", répartis dans 17 hôpitaux toscans, de patients souffrants de diverses pathologies (rénales, pulmonaires ou hépatiques).

Bombe à retardement

Identifiée pour la première fois en Inde en 2009, la NDM-1 (pour New Delhi métallo-bêta-lactamase) est considérée comme une bombe à retardement par les experts.

Le terme NDM-1 désigne un gène de résistance qui s'est diffusé à des espèces de bactéries pathogènes comme celles responsables de la dysenterie mais aussi du choléra. Ce gène rend les bactéries résistantes à la plupart des antibiotiques. Les infections qu’elles provoquent sont donc difficiles voire impossibles à soigner.

"Sa capacité de résistance aux antibiotiques rend cette bactérie dangereuse, surtout (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi