Baccalauréat : les lycéens se confient à la sortie de l'épreuve de philosophie

Les lycéens ont terminé l'épreuve de philosophie . Mercredi, à 12h01, l'ordre a été donné de déposer les stylos pour les prétendants au baccalauréat. Cette année, ils ont eu le choix entre trois épreuves, à savoir deux sujets de dissertations : "Les pratiques artistiques transforment-elles le monde ?" ou "Revient-il à l'État de décider de ce qui est juste ?" et un commentaire de texte d'un essai du philosophe Antoine-Augustin Cournot.

"Il y avait des termes plutôt faciles"

Anna a choisi le deuxième sujet de dissertation. Elle s'est confiée au micro d'Europe 1 à la sortie de l'épreuve , avant midi. "J'ai fait une première partie qui dit que non et une deuxième partie qui dit que oui. Et ensuite j'ai fait une conclusion qui rassemble un peu les deux et j'ai donné mon avis personnel", précise-t-elle. "J'ai écrit que plus on a de l'expérience et plus on découvre ce qui nous paraît juste ou bien injuste. Et je pense que c'est en fonction des différentes expériences de chacun, les différents environnements qui nous entourent, qui vont faire en sorte que les choses qui nous paraissent juste vont plus se montrer."

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Anis a quant à lui sélectionné l'explication de texte. Il a commenté l'essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique. "Le texte était en réalité assez simple", a-t-il constaté". "Il y avait des termes plutôt faciles. Du coup, il était assez compréhensible. Ça trai...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles