Baccalauréat 2022: le nouveau calendrier des épreuves

·2 min de lecture
Un lycéen pendant une épreuve du baccalauréat en juin 2017. - MARTIN BUREAU
Un lycéen pendant une épreuve du baccalauréat en juin 2017. - MARTIN BUREAU

876450610001_6294144770001

Le calendrier du baccalauréat est encore chamboulé par l'épidémie de Covid-19 cette année Dans un communiqué ce vendredi, le ministère de l'Éducation a fait savoir que indique que les épreuves de spécialité seraient reportées. La situation sanitaire actuelle "a des conséquences, non seulement sur l'organisation même des examens, mais aussi et surtout sur les conditions de préparation des candidats", en raison "des nombreuses et successives absences pour maladie", a-t-il précisé.

· Du 11 au 13 mai: Épreuves de spécialité

Initialement prévues au mois de mars, les épreuves de spécialité ouvriront toujours le bal, mais ont été décalées aux 11, 12 et 13 mai par le ministre de l'Education nationale, à l'issue d'une réunion avec les représentants syndicaux.

"Le programme des épreuves sera le même que celui fixé pour le mois de mars. Les candidats n'auront donc pas plus de thématiques à réviser, mais uniquement plus de temps pour travailler le programme initial", a détaillé le ministère.

Le ministère ajoute dans un communiqué que les deux jours précédant les épreuves de spécialité seront consacrés aux révisions dans les établissements scolaires.

· 15 et 16 juin: Philosophie et français

Les épreuves de philosophie et de français se tiendront respectivement les 15 et 16 juin 2022.

· Du 20 juin au 1er juillet: Grand oral

Quant au grand oral, il aura lieu sur une période qui s'étend du 20 juin au 1er juillet.

· Le résultats prévus le 5 juillet

Les candidats pourront finalement découvrir leurs résultats le mardi 5 juillet.

Le ministère a consulté syndicats et représentants de parents et d'élèves avant d'annoncer sa décision, après avoir accepté des discussions sur un éventuel report ou des aménagements de ces épreuves à l'issue de la journée de forte mobilisation des enseignants du 13 janvier.

L'an dernier, les épreuves de spécialité, nées de la réforme du baccalauréat impulsée par le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, avaient été annulées et remplacées par le contrôle continu, en raison du contexte sanitaire.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles