Bac 2022 : le taux de réussite en baisse par rapport à l'année dernière

© Alain ROBERT/SIPA

La baisse était pressentie, elle est confirmée. Le 5 juillet dernier, le nouveau ministre de l’Éducation nationale, Pape Ndiaye déplorait « une baisse » des résultats du baccalauréat à la suite des premières tendances dévoilées après l’examen. Alors que la note est partagée depuis 2019 à 40% sur du contrôle continu et à 60% sur les épreuves de fin d’année, les résultats ne seraient pas « extraordinaires », mais « plus justes » selon le ministre. Ce 9 juillet, le ministère a dévoilé les résultats définitifs, et la baisse est bien notable. En un an, on passe d’un taux de réussite global de 93,8% à 91,1%, détaille l’AFP. Ce sont au total 664 300 lycéens qui ont été diplômés après la session de rattrapage.

Mais ces chiffres sont à mettre en perspective avec la refonte du baccalauréat , donc, instaurée en 2019, et surtout en comparaison des deux années précédentes marquées par l’épidémie de Covid-19. Ces deux années étaient d’ailleurs des crus record avec 93,8% de réussite en 2021 et surtout 95,7% l’année d’avant. Si l’on prend les cuvées avant-Covid, la réussite constatée cette année est bien supérieure en revanche, puisqu’elle était de 88,1% en 2019, 88,3% en 2018 et 87,9% en 2017.

Lire aussi - Bac 2022 : Pap Ndiaye déplore une « baisse » des résultats

Rennes se distingue

Si l’on prend les résultats en détail du cru 2022, 96,1% des lycéens en filière générale ont obtenu leur diplôme. C’est le meilleur total même si c’est en baisse sur un an. Ils sont 90,6 % (-3,5 points) en fil...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles