Bac 2022 : quelles formations peut-on suivre sans le précieux diplôme ?

© JEAN AYISSI / AFP

380.000 candidats passent ce mercredi leur bac de philosophie , en voie générale et technologique et 186.000 planchent, cette semaine, sur les examens du baccalauréat professionnel. Le bac, c’est un sésame pour accéder aux études supérieures et trouver un métier, mais il n’est pas indispensable. De nombreuses formations sont aujourd’hui accessibles sans ce diplôme.

Les formations juridiques accessibles

Toutes les universités proposent par exemple de passer le DAEU, le Diplôme d'Accès à l'Enseignement Universitaire, qui certifie un niveau équivalent au bac aux élèves qui le demandent. Il peut s’obtenir après plusieurs années de sessions de préparation, à partir du moment où un étudiant obtient des notes satisfaisantes, mais il s’adresse à ceux qui ont interrompu leur scolarité pendant au moins deux ans.

>> LIRE AUSSIBac 2022 : quelles sont les dispositions prises face à la vague de chaleur ?

Pour accéder à n’importe quelle formation juridique, il est également possible de passer une "capacité en droit", sans avoir le bac. Elle s’obtient en deux ans et délivre un équivalent bac+1. Tout comme la "capacité en gestion", à suivre dans les écoles de management publiques, les IAE. Les CAP ne nécessitent pas non plus de bac, sauf pour ceux qui mènent à des métiers où le marché est plus saturé : là, il vaut mieux avoir un bac pro.

Métiers manuels et numériques : le bac n’est pas une obligation

Mais pour la vente, le bâtiment, la restauration, les professions manuelles artistiqu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles