Bac 2022 : pourquoi le niveau en orthographe s'est-il dégradé chez les jeunes ?

Après l'épreuve de philosophie pour les terminales ce mercredi , c'est autour des premières de passer le baccalauréat ce jeudi. Pour les 381.221 élèves de série générale et les 141.978 élèves de série technologiques, c'est la redoutable épreuve de français qui va s'offrir à eux. Entre dissertation et commentaire de texte, le constat est toujours le même : les professeurs n’en peuvent plus de corriger les erreurs d’orthographe des élèves.

Presque deux fois plus de fautes dans les dictées en 25 ans

Beaucoup d'enseignants attribuent cette baisse générale aux outils numériques. En 2015, les dictées comportaient presque deux fois plus de fautes que dans les années 1990. Pour Aude Denizot, professeure à l’université, les élèves écrivent de moins en moins à la main, ce qui les amène à moins s'attarder sur le fonctionnement des règles d’orthographes au sein d’une phrase.

>> LIRE AUSSI - Bac 2022 : quelles sont les dispositions prises face à la vague de chaleur

Un problème amplifié par les photocopies, distribuées dans les petites classes : "Je vais prendre un exemple avec une faute qui est très fréquemment commise par les étudiants. C'est celle du 'A' et du 'À avec accent'. Quand on distribue un exercice à trous, l'enfant, il a plus vite fait de la remplir au hasard, puis de corriger ce qui est faux plutôt que de réfléchir vraiment à la bonne réponse", explique-t-elle.

Le correcteur a-t-il remplacé la relecture ?

Outre l'écriture manuscrite, c'est la relecture qui se perd. Les j...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles