Bac 2022 : les lycéens déplorent l'épreuve de français passée sous canicule

© AFP

540.000 lycéens de Première ont passé l'épreuve de français ce jeudi. Mais dans beaucoup de lycées du sud de la France, cette épreuve s'est déroulée sous canicule. Dans le lycée de Villefranche-de-Lauragais en Haute-Garonne, les élèves ont confié avoir eu du mal à tenir quatre heures sous cette chaleur irrespirable.

Après les épreuves de philosophie mercredi, 540.000 élèves de Première ont planché sur l'épreuve de français ce jeudi après-midi. Cette épreuve de quatre heures s'est déroulée dans des conditions (très) particulières, en raison de la canicule qui touche la France. Dans la région toulousaine où le mercure a atteint les 39 degrés, les élèves du lycée Léon-Blum de Villefranche-de-Lauragais n'ont pourtant pas eu le choix : ils ont dû passer leurs examens.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

"La première heure, ils n'ont pas aéré"

À la sortie de l'épreuve, tous ont décrit "une atmosphère invivable", après avoir passé le français aux heures les plus chaudes. "On est rentrés dans la salle, il faisait déjà bien chaud. Je suis arrivé, je transpirais déjà. La première heure, ils n'ont pas aéré, ils ont tout laissé fermé. Il y avait tout le monde qui transpirait. Moi j'étais trempé", explique Lilian qui précise qu'après la première heure, le lycée "a aéré et donné des bouteilles d'eau (…). Quand le proviseur a ouvert les fenêtres, c'était un peu mieux. Mais sous cette chaleur, c'était quand même compliqué".

Lola a, elle aussi, passé un moment difficile dans une salle de classe à plus de 35 degrés. Pourtant, ce matin, elle avait choisi de s'habiller léger : "À la base, ce matin, je me suis dit 'mets un pantalon et tout, mais au final, il faisait trop chaud, ce n'est pas grave, on y va comme ça, comme si on était en vacances'. Au...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Chaleur pendant les épreuves du BAC: "Nous surveillons la situation" assure Pap Ndiaye, ministre de l'Éducation nationale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles