Bac 2022 : l'inquiétude de Sylvie Germain, harcelée par des lycéens

Sylvie Germain s'est retrouvée malgré elle au cœur d'une polémique après qu'un de ses textes a été proposé en commentaire au bac de français.
Sylvie Germain s'est retrouvée malgré elle au cœur d'une polémique après qu'un de ses textes a été proposé en commentaire au bac de français.

Ravie de voir un de ses textes au bac de français, l'écrivaine a déchanté après avoir été insultée sur les réseaux sociaux. Elle réagit dans « Le Figaro ».

Elle ne l'avait pas vu venir. Sylvie Germain, autrice du roman Jours de colère (publié en 1989 aux éditions Gallimard), a été surprise et « touchée » qu'un extrait de son ouvrage soit proposé au bac de français cette année. Elle a été tout aussi étonnée de recevoir une vague d'insultes sur les réseaux sociaux à la fin de l'épreuve. Des dizaines de candidats, trouvant le texte compliqué et, donc, l'épreuve trop difficile, ont protesté sur Twitter. L'affaire a tourné au cyberharcèlement. Si l'écrivaine ne s'est pas sentie « concernée personnellement », comme elle l'explique au Figaro, elle se dit « plutôt inquiète du symptôme que cela révèle ».

C'est la capacité de réflexion des lycéens et leur niveau en vocabulaire qui préoccupent réellement Sylvie Germain. « C'est grave que des élèves qui arrivent vers la fin de leur scolarité puissent montrer autant d'immaturité, et de haine de la langue, de l'effort de réflexion autant que d'imagination, et également si peu de curiosité, d'ouverture d'esprit », a-t-elle déclaré au Figaro.

À LIRE AUSSI Être écrivain du bac, c'est avoir une cible dans le dos

« Le passage à analyser n'était pas délirant, le vocabulaire était accessible, mais certains se contentent d'un vocabulaire si réduit, riche seulement en insultes et en invectives, que tout écrit un peu élaboré leur est un défi, un outrage », a-t-elle ajouté.

Pas la première polémique du bac de français 2022

« Je n'éprouve même pas de colère, seulement de la désolation devan [...] Lire la suite

VIDÉO - Bac 2022: Orelsan, PNL, les terminales inspirés par les rappeurs pour l'épreuve de philo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles