Bac 2022 : "0 éliminatoire", "20/20 si la copie est perdue"... 5 légendes urbaines sur l'épreuve

De génération en génération, des fausses rumeurs au sujet du baccalauréat se transmettent. (REUTERS)

Comme chaque année, à l'approche des épreuves du baccalauréat, de nombreuses légendes urbaines autour de l'examen refont surface. Tour d'horizon.

Après les épreuves de spécialité du mois de mai, les élèves de terminale s'apprêtent à reprendre les épreuves du baccalauréat ce mercredi 15 juin avec la traditionnelle épreuve de philosophie. Après 3 années de lycée, pas moins de 523 199 élèves de terminale des lycées généraux et technologiques vont tenter de décrocher le diplôme tant convoité. Comme chaque année, l'examen est accompagné d'idées reçues qui se transmettent de génération en génération. Petit florilège.

  • Un zéro est éliminatoire

Une idée populaire dit qu'un élève qui obtient la note de zéro sur une des épreuves du baccalauréat ne peut pas avoir son diplôme. Cela est faux. Que cela soit pour une absence à une épreuve, une copie blanche, ou une épreuve complètement ratée, avoir un zéro n'est pas éliminatoire. S'il compte bien dans la note finale, il est possible de le rattraper avec les autres épreuves.

  • "Qu'est-ce que l'audace ?"

Il s'agit sans doute de l'un des mythes les plus répandus sur le baccalauréat. Lors d'une épreuve de philosophie où le sujet était "qu'est-ce que l'audace", un élève aurait eu le culot de répondre sur sa copie "C'est ça". Ce génie de la philosophie aurait obtenu la généreuse note de 20/20. Bien évidemment, c'est faux. Il s'agit d'une légende qui vient très probablement du film Le Pion, sorti en 1978, où on voit un élève rendre sa copie en quelques secondes en répondant "Le risque, c'est ça". Un risque payant puisqu'il obtient la note de 18/20.

  • Si un élève de la classe meurt, toute la classe obtient le bac

Encore une légende urbaine qui traverse les générations. Vous avez sans doute déjà entendu cette rumeur selon laquelle toute une classe obtient le baccalauréat sans même passer les épreuves dans le cas où un élève de la classe, voire un professeur, venait à décéder en cours d'année scolaire. C'est bien évidemment faux, comme l'avait confirmé une attachée de presse du ministère au site planet.fr. "C'est faux, complètement faux même, nous assure-t-elle. En cas de suicide d'un élève de terminale, une cellule psychologique est mise en place pour ses camarades, comme c'est le cas pour toutes les classes en cas de traumatisme collectif et ce, quel que soit leur niveau, mais cela ne donne en aucun droit d'avoir le Baccalauréat d'office".

  • 20/20 si la copie est perdue par le correcteur

Cela serait trop beau pour être vrai. Si une telle situation reste très rare mais loin d'être impossible, elle n'est en rien bénéfique pour le candidat, au contraire. Si un candidat a la malchance de voir sa copie disparaître une fois l'épreuve terminée, pas question de lui faire une fleur et de lui offrir un 20/20. La sentence est tout autre : le candidat devra repasser l'épreuve avec un sujet différent. À titre d'exemple, l'année dernière, une cinquantaine de lycéens de plusieurs filières bac pro du Rhône ont dû repasser une épreuve après "la perte" de leurs copies au cours de leur transport vers le centre de correction.

  • Tricher au bac empêche de passer le permis de conduire pendant 5 ans

Si frauder lors du baccalauréat est vivement déconseillé et non sans risque, il ne faut pas croire la légende selon laquelle vous ne pourrez pas passer le permis de conduire pendant 5 ans. Si vous vous exposez à des sanctions pénales qui peuvent vous coûter très cher dans tous les sens du terme, le permis de conduire n'a rien à voir avec cela.

VIDÉO - Baccalauréat: une première épreuve trop difficile ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles