Bac 2017 : 4 conseils pour réussir l’épreuve de philo le jour J

Comme de coutume, c’est la philosophie qui ouvrira le bal du bac 2017. Et comme on n’est jamais trop préparé, voici quelques conseils pour assurer au mieux cette épreuve.

Crainte par de nombreux candidats, la célèbre épreuve de philosophie sera la première du Bac 2017. Si vous avez très certainement bien révisé les nombreuses notions enseignées cette année, il existe quelques astuces qui vous permettront sans doute d’engranger quelques points le jour J. Voici quatre conseils à suivre pour réussir au mieux la philo.

Être sûr de son choix

L’épreuve de philosophie du Bac 2017 dure quatre heures, et vous avez le choix entre trois sujets : deux dissertations et un commentaire de texte. Ne vous précipitez surtout pas pour prendre votre décision. Une fois votre choix fait, le but est de tenir jusqu’au bout et d’éviter de changer de sujet au milieu de l’épreuve. N’hésitez pas à prendre une bonne quinzaine de minutes pour décider.

Par ailleurs, tous les mots compris dans l’énoncé sont importants, et il est nécessaire de bien les analyser. Si vous ne comprenez que la moitié du propos d’un sujet, évitez de le choisir. Choisissez celui dont vous maîtrisez le mieux les termes.

Avoir confiance en soi

On vous demande de réfléchir, pas de recracher votre cours par cœur. Pour réussir l’examen de philo du Bac 2017, il vaut mieux proposer une analyse personnelle et argumentée. S’il est toujours positif de proposer quelques citations pour montrer votre savoir, n’en abusez pas : votre copie ne doit pas être un listing de connaissances. Chaque candidat possède des ressources et une capacité de réflexion qui lui permettra d’étayer sa pensée via des arguments solides.

Prendre son temps

Vous disposez de quatre heures pour plancher sur la philosophie lors du Bac 2017. Évitez donc d’expédier votre copie en deux heures, et prenez le temps de la réflexion. Si vous choisissez la dissertation, il existe des astuces pour apprendre à rédiger une bonne copie. Il est nécessaire de rassembler vos connaissances sur le sujet au brouillon, avant de rédiger directement sur votre copie. Mais c’est l’élaboration de votre plan qui nécessite tout d’abord du temps, puisque c’est en grande partie ce qui déterminera votre note finale à l’épreuve. N’hésitez donc pas à prendre au moins une heure, voire 1h30 pour cette phase.

Se mettre à la place du correcteur

Chaque examinateur corrige des centaines de copies lors du baccalauréat. C’est un travail très fatigant, surtout lorsque qu’il faut corriger de nombreux écrits bâclés. Il appréciera donc très certainement une copie propre, aérée et avec une écriture soignée. Évitez donc au maximum les ratures sur votre feuille. Prenez également le temps de vous relire avant la fin de l’épreuve. Une copie sans fautes d’orthographe et sans inepties sera sans aucun doute valorisée par votre examinateur. Soignez également bien votre introduction et votre conclusion, puisque ce seront les première et dernière impressions que vous laisserez au gentil professeur qui vous corrigera. Le mot d’ordre ? Respectez votre examinateur. Il vous le rendra bien.

► À LIRE AUSSI
>> Que faire la veille de l’examen ?
>> 5 conseils pour gérer son stress
>> Que risque-t-on en cas de triche ?
>> Les sujets probables en philo

>> Notre dossier Baccalauréat 2017

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages