Babybox : une solution de couchage pas si sûre pour bébé ?

Elena Valebnaya/shutterstock.com

Les babybox, ces boîtes en carton qui font office de couffin pour nouveau-nés, n’auraient pas apporté la preuve de leur sécurité. Des épidémiologistes britanniques s’inquiètent des risques encourus par les bébés y dormant pendant leurs premiers mois de vie.

Une boîte en carton pour coucher bébé ? L’idée est venue de Finlande, où chaque maman reçoit en cadeau depuis 1930, cette babybox avec tout le nécessaire pour prendre soin d’un nouveau-né. Et elle s’est répandue un peu partout en Europe. A tel point que de nombreuses entreprises se sont engouffrées dans la tendance et vendent à prix d’or une simple boîte à chaussures XXL (à partir de plus de 50 euros). Pourtant, selon des experts britanniques en épidémiologie, aucune preuve scientifique n’a été apportée quant à la sécurité de ces dispositifs.

« Aucune preuve n’a été apportée concernant notamment l’impact de l’utilisation de ces babybox sur la réduction du nombre de mort inattendue du nourrisson », assurent les auteurs. C’est pourquoi ces dispositifs « ne devrait pas être recommandés comme une solution alternative et sûre pour le couchage du nourrisson », estiment le Pr Peter Blair, spécialiste en épidémiologie à l’Université de Bristol, et ses collègues. « Mais seulement comme un substitut provisoire si rien d’autre n’est disponible. »

Risque de chutes et manque de visibilité

Les auteurs de cette prise de position publiée dans le British Medical Journal (BMJ) avancent plusieurs arguments pour appuyer leurs propos. Certaines babybox sont fournies avec un couvercle… Les experts s’inquiètent donc du risque de le voir placé sur la boîte alors que le bébé y dort.

Par ailleurs, le fait que la box soit totalement opaque, sans espaces de ventilation pose également problème. Sans compter que « contrairement à la plupart des lits à barreaux et autres berceaux, les boîtes ne permettent pas aux parents de voir leur enfant sans se pencher au dessus de lui pour s’assurer qu’il bien », ajoutent-ils.

Autre source d’inquiétude, l’endroit où les parents décident de disposer la boîte. En effet, contrairement aux berceaux, souvent placés sur pieds, la babybox peut être posée par terre ou sur un meuble en hauteur. Dans les deux cas des risques sont évoqués par les auteurs. « Au sol, le nouveau-né est exposé aux animaux domestiques ou aux grands frères et sœurs », précisent-ils. « En hauteur, la boîte peut chuter. D’autant qu’aucune donnée n’indique la durabilité du dispositif, surtout si elle est salie ou mouillée. »

Messages de prévention

« Nous soutenons toute initiative de prévention du risque de mort inattendue du nourrisson », soulignent les auteurs. Rappelant que la plupart des box sont fournies avec des recommandations de sécurité pour le couchage. Mais « ces conseils peuvent être affaiblis s’ils sont mêlés à des messages incorrects et non basés sur des preuves scientifiques », concluent-ils.