Baby Yoda ou Baby Groot, lequel prendriez-vous dans votre vaisseau?

Marwane Touati
Baby Yoda VS Baby Groot, lequel est le plus mignon ? 

POP CULTURE - Alors que nous l’attendons toujours en France, la nouvelle série “Star Wars” de Disney+, “The Mandalorian”, a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux dès les premiers épisodes sortis aux États-Unis. Et le personnage de Baby Yoda y est pour beaucoup.

Mis en ligne le 12 novembre, le premier épisode s’est en effet terminé sur l’image d’une créature, aussi rare que mignonne. De grandes oreilles, des yeux de Bambi et un petit visage fripé: Baby Yoda est apparu et les fans l’adorent déjà.

via GIPHY

La dernière fois que nous avons vu un bébé alien recevoir un accueil aussi chaleureux de la part du public, c’était à la fin du film “Les Gardiens de la Galaxie” de James Gunn dans l’univers Marvel. Après que Groot adulte se soit sacrifié pour sauver ses compagnons, Baby Groot est né des restes de son corps.

via GIPHY

Il est normal de vouloir faire le parallèle entre les deux personnages. Baby Groot était un nouveau personnage qui ressemblait à un ancien (Groot adulte), et Baby Yoda est un nouveau personnage qui ressemble au Yoda original, non seulement par son aspect physique, mais également par son but.

Baby Yoda VS Baby Groot, lequel est le plus mignon ?

Malgré le regard innocent qu’ont les deux adorables personnages, Internet semble décider à les départager et il faut dire que la guerre livrée est sans merci. Baby Groot et Baby Yoda offrent pourtant tous les deux une touche plus légère et humoristique dans les moments de grand danger. De plus, chacun d’entre eux possède un énorme potentiel de pouvoirs.

Cependant, ce qui semble vraiment intéresser les internautes, c’est plutôt ce qui les oppose. L’heure du duel a sonné et alors que certains ont déjà fait leur choix, d’autres ne parviennent toujours pas à élire leur favori. C’est pourquoi Le HuffPost arrive à la rescousse des fans perdus et compte bien établir le véritable score de cet affrontement galactique.  

Retrouvez cet article sur le Huffington Post