« Babouchka Z » : cette égérie prorusse qui régale la propagande moscovite

Une fresque murale de « Babouchka Z » dans le village ukrainien de Dmytrivka près de Kiev.
Une fresque murale de « Babouchka Z » dans le village ukrainien de Dmytrivka près de Kiev.

Une grand-mère brandissant un drapeau soviétique est devenue le symbole de la propagande russe. À tel point que des fresques et des statues d'elle ont commencé à fleurir, notamment près de la frontière ukrainienne à Belgorod, ou dans quelques villages près de Kiev rapporte le Moscow Times. Mais qui est cette femme surnommée « Babouchka Z » ? « Babouchka » signifie « grand-mère » en russe et le « Z » est une référence directe à l'invasion russe en Ukraine. Cette vieille dame est devenue célèbre au mois d'avril après avoir été filmée en train d'accueillir des soldats ukrainiens en brandissant un drapeau rouge, frappé d'une faucille, d'un marteau et d'une étoile de couleur jaune : le drapeau de l'URSS.

« Babouchka Z » vit dans le nord-est de l'Ukraine avec son mari. Quand, courant avril, elle a vu des soldats arriver chez elle, en lui tendant un sac de nourriture, elle a cru qu'ils appartenaient à l'armée russe et a commencé par les remercier. Elle leur a également dit qu'elle et son mari avaient « prié pour eux, pour Poutine et pour tout le peuple russe ».

« Mes parents sont morts pour ce drapeau »

Puis, le soldat ukrainien a pris son drapeau et l'a mis au sol pour le piétiner. La grand-mère a alors compris qu'elle s'était trompée et a rendu le sac de provisions. « Je n'en veux pas. Mes parents sont morts pour ce drapeau et vous le piétinez », peut-on l'entendre dire sur un extrait vidéo de la scène, filmé par un soldat ukrainien présent sur place.

À LIRE AUSSIS [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles