Le babillage des chauves-souris ressemble à celui des bébés humains

·2 min de lecture

L’apprentissage de la vocalisation chez une espèce de chauve-souris serait très proche de celui des bébés humains.

Batman avait tout compris. La chauve-souris et l’Homme partagent en effet plus que ce que l’on croyait, et ce dès les premiers stades de vie. Pas besoin de cape ni de batmobile pour arriver à cette conclusion, un enregistreur et un logiciel d’analyse de son ont suffi à des scientifiques allemands et panaméens... Les premières étapes du langage chez le bébé passent par des gazouillis composés de simples voyelles, puis par le babillage - qui correspond à la production d'onomatopées plus structurées -, jusqu’aux premiers mots vers l’âge de 6 mois. Une étude publiée dans la revue s’est focalisée sur 55.056 syllabes de 216 babillages de vingt chauves-souris Saccopteryx bilineata juvéniles et les ont comparés à des babillages de bébés humains. Ces onomatopées partageraient les mêmes caractéristiques incluant des aspects de réduplication et de rythmicité.

Jusqu’à présent, les preuves de babillages chez d’autres espèces que l’homme étaient très rares, "Il est fascinant de constater ces parallèles entre les pratiques vocales de deux mammifères à apprentissage vocal", déclare Mirjam Knörnschild, co-auteure de l’étude et chercheuse au Museum d'histoire naturelle de Berlin ainsi qu’au Smithsonian Tropical Research Institute au Panama.

Des caractéristiques communes entre l'humain et la chauve-souris

En analysant les syllabes produites par Saccopteryx bilineata, les chercheurs ont distingués des protosyllabes, soit des ressemblances avec les syllabes adultes. Ces syllabes sont définies par des sons ponctués de silence et ne sont évidemment pas comparables avec celles de nos langages en terme de sonorité mais plutôt en terme de structure. Ces protosyllabes sont comparable aux sons précurseurs de la parole chez les enfants.

"Le babillage des chauves-souris juvéniles est caractérisé par la répétition des syllabes, similaire à la répétition caractéristique des syllabes - 'dadada' (on parle de 'réduplication', NDLR) - dans le babillage du bébé humain", explique Lara Burchardt co-aute[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles