Bêtes de science : les loutres aiment se lancer des défis

Saviez-vous que la loutre fait partie de la liste officielle des nouveaux animaux de compagnie ? Ceux que l’on appelle les Nacs. Eh oui, n’importe qui peut avoir chez lui, un spécimen de cette drôle de petite bête pourtant protégée, en France, depuis plus de 40 ans. N’importe qui. Enfin, presque. Parce que s’il vous prenait l’idée d’adopter une loutre, il vous faudrait tout de même obtenir au préalable un certificat de capacité. Une sorte de garantie que vous savez ce qui est bon pour elle. Comment l’héberger, comment la nourrir ou plus largement, comment assurer sa sécurité et son bien-être.

Si, dans notre pays, les loutres domestiques semblent vouloir rester l’exception, au Japon, par exemple, les loutres font littéralement fureur depuis quelque temps. Les « bars à chats », c’est has-been. Maintenant, on pousse la porte de « cafés à loutres ». Histoire de caresser ou de nourrir l’animal. Et bien sûr, d’immortaliser l’instant avec une photo trop mignonne à publier sur les réseaux sociaux.

Résultat, devant la pollution ou la destruction de son habitat, le braconnage est devenu, pour les loutres, le premier des dangers. Pour les loutres cendrées, notamment. Une espèce originaire d’Asie du Sud-Est. La plus petite espèce de loutres au monde. Elle ne pèse guère plus de 5 kilos. Et elle est très joueuse. Ce qui la rend d’autant plus attractive aux yeux de ceux qui cherchent un animal de compagnie original.

Ce que cette toute petite loutre a aussi de particulier, c’est qu’elle se révèle plutôt futée lorsqu’il s’agit de… trouver de quoi se nourrir ! Pour nous, c’est simple, un petit passage par le supermarché et le tour est joué. Mais, dans la nature, c’est une tout autre histoire. Une histoire de vie ou de mort dans laquelle les animaux doivent non seulement savoir identifier les aliments qui pourraient être bons pour...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles