Bêtes de science : ces fourmis nous montrent comment construire un pont

Des fourmis, il en existe des dizaines de milliers d’espèces. Et elles sont présentes dans pratiquement toutes les régions du monde. Certaines sont moins discrètes que d’autres. Depuis quelque temps, on parle beaucoup d’une certaine Tapinoma magnum. Une sorte de « super-fourmi » envahissante qui dévaste les cultures et résiste aux traitements classiques. En Afrique ? En Amérique du Sud ? Non, en France. En France métropolitaine. Ça a commencé en Corse. Avec le réchauffement climatique, la petite bête s’est attaquée au continent. Au pourtour méditerranéen d’abord parce que ces fourmis aiment les bords de mer, puis au Sud-Ouest. Elles ont désormais même atteint les Pays de la Loire.

Mais celle dont nous voulons parler aujourd’hui, c’est l’une de ses cousines. Celle que les scientifiques ont baptisée Solenopsis invicta et que l’on surnomme la fourmi de feu. Elle aussi est invasive. D’autant plus qu’elle se montre agressive. Imaginez. Elle a pris pour habitude de mordre ses proies grâce à ses puissantes mandibules. Son objectif, c’est de s’y accrocher pour pouvoir ainsi piquer les pauvres victimes à plusieurs reprises de son dard qui ressemble à s’y méprendre à celui d’une guêpe. Leur injectant l’un des venins les plus irritants au monde. Un venin mortel pour pas mal de petits animaux.

Le décor est planté. Toutefois, ce qui nous intéresse ici, ce sont les capacités cognitives de ces fourmis. Des capacités d’autant plus surprenantes qu’elles ne disposent que d’environ 250.000 neurones. À comparer à nos quelque 86 milliards…

Un pont au-dessus d’une surface dangereuse

Malgré ce « handicap », les fourmis de feu se montrent capables même de prouesses qui continuent de nous échapper. Alors qu’elles vivent en...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles