Comme des bêtes sur Canal+ : combien de temps de travail nécessite l'animation d'un animal ?

Vincent Formica

Comme des bêtes - Sortie le 27 juillet 2016
Réalisé par Yarrow Cheney, Chris Renaud

DE QUOI ÇA PARLE ?

La vie secrète que mènent nos animaux domestiques une fois que nous les laissons seuls à la maison pour partir au travail ou à l’école.

IDÉE DE DÉPART

L'idée de Comme des bêtes est venue à Chris Meledandri, créateur et fondateur des studios Illumination, en observant ses propres animaux de compagnie : "En fait pour le film je me suis servi de tous les animaux de compagnie de ma famille. J’ai vécu avec un chat, des chiens et un oiseau, et je me suis aperçu qu’ils constituent un capital affectif énorme. Dès qu’on rentre à la maison, leur joie à notre simple vue, nous inciterait presque à nous demander si ils n’ont pas fait de grosses bêtises pendant notre absence et si ils n’exagèrent pas un peu pour nous donner le change. C’est une question que tout le monde s’est posée un jour. Dès lors j’ai commencé à les observer sous cet angle. Que j’imagine cette vie, ou qu’elle soit réelle ne fait aucune différence. L’important c’est sa richesse. Qu’est ce qu’ils peuvent bien fabriquer quand nous avons le dos tourné ?", questionne le producteur.


UN DOUBLAGE FRANÇAIS AU POIL

Le doublage français de Comme des bêtes a été assuré par Philippe Lacheau, héros de Babysitting, qui joue le rôle du chien Max. François Damiens prête quant à lui sa voix à Duke, le vilain toutou qui va bouleverser la vie de Max. Florence Foresti est également de la partie dans la fourrure de Chloé, une chatte franche du collier et Willy Rovelli campe Pompom, un lapin siphonné.

UN TRAVAIL DE LONGUE HALEINE

Selon Bruno Chauffard, responsable des effets numériques sur Comme des bêtes, il faut à peu près 6 mois de travail pour saisir, retranscrire et animer la gestuelle d’un personnage d'après l'observation attentive des expressions et de la gestuelle animale.


RECRÉER NEW YORK

C'est la ville de New York qui a été choisie pour situer l'action de Comme des bêtesChris Renaud voulait récréer la ville de manière idéalisée et romantique, la baignant dans des teintes automnales. Colin Stimpson, le directeur artistique du film, explique s'être inspiré de sa propre expérience de sa découverte de la ville de New York pour la première fois et l'impression de gigantisme que l'on ressent. Si la démesure d'un point de vue humain est palpable, elle doit l'être encore plus chez l'animal ; c'est à partir de ce constat qu'un soin tout particulier a été apporté notamment aux trottoirs et bas de portes, de manière à se caler à la vision des animaux.

UN FRENCHY À LA BAGUETTE

C'est le compositeur français Alexandre Desplat qui s'est chargé de la bande-originale de Comme des bêtes. La BO est également composée de chansons modernes comme "Welcome to New York" de Taylor Swift, "Good Day" des Nappy Roots ou "Bounce" de System of a Down. Des tubes classiques sont également présents avec "Le Printemps" extrait des ‘"Quatre Saisons" de Vivaldi, "You’re My Best Friend" de Queen ou "Stayin’ Alive" des Bee Gees.


TOUTES LES ANECDOTES DE COMME DES BETES

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages