Bénin : un policier tué lors d’une attaque visant un commissariat dans le nord du pays

Une nouvelle attaque dans le nord du Bénin a tué un policier et fait des blessés aux premières heures de ce mardi 26 avril. Elle a visé le commissariat de Monsey, un arrondissement de la commune de Karimama, au nord-est du Bénin, côté frontière avec le Niger.

Avec notre correspondant à Cotonou, Jean-Luc Aplogan

Plusieurs sources confirment l’attaque perpétrée aux environs de 4 heures ce mardi 26 avril. Cette fois, il ne s’agit pas d’engin explosif artisanal. Selon nos informations, c’est l’œuvre de huit hommes armés arrivés sur quatre motos. Ils ont abattu un policier et mis le feu au commissariat. Des photos de braise à l’intérieur du commissariat et des dégâts dans la cour ont circulé sur les réseaux sociaux.

Des questions se posent désormais sur les auteurs de ces violences. Vu le mode opératoire et la zone, Karimama, commune où se dresse le parc W, plusieurs observateurs en déduisent qu’il s’agit d’une attaque de groupe terroriste. D’un autre côté, certaines sources sécuritaires disent ne pas avoir encore tous les indices pour conclure à une opération menée par des jihadistes. Ces sources avaient eu la même réserve lors de l’attaque du poste de police de Kérémou près du parc W en février 2020. Pour l'instant, il n'y a aucune certitude.

La police et les élus de la région sont mobilisés. Le gouvernement n’a encore rien dit sur ce qui est arrivé. Son chef, Patrice Talon tenait ce mardi au palais de la Marina sa rencontre avec les confédérations syndicales les plus représentatives sur l’augmentation des salaires et du Smig.

Ces derniers mois, le Nord du Bénin a été le théâtre de plusieurs attaques à l'explosif, parfois suivies d'embuscades. La dernière en date, il y a deux semaines, dans le nord-ouest à la frontière avec le Burkina Faso, a coûté la vie à cinq soldats. Ces attaques n'ont pas été revendiquées.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles