Bénin: Patrice Talon entame une tournée nationale, l'opposition dénonce une «pré-campagne»

·1 min de lecture

Patrice Talon démarre ce jeudi 12 novembre une tournée qui doit l’emmener dans 12 départements du pays. Selon la présidence, il va à la rencontre des populations à qui il demandera d’évaluer ses actions. Une tournée que l’opposition dénonce comme une pré-campagne.

Avec notre correspondant à Cotonou, Jean-Luc Aplogan

Le chef de l’Etat effectue son tour du Bénin entièrement par la route. Au programme, 12 départements à traverser et une cinquantaine de villes à visiter en un mois.

Patrice Talon démarre ce jeudi par l’étape la plus sensible avec un arrêt à Savè et à Tchaourou, deux villes théâtre de violences meurtrières lors des élections législatives de 2019 auxquelles aucun parti de l’opposition n’avait participé. Tchaourou, fief et ville d’origine de l’ancien président Boni Yayi, est réputée lui être hostile. Mercredi, un groupe de jeunes a manifesté contre la venue du président selon plusieurs sources.

En raison du contexte sanitaire, toutes les rencontres se tiendront en salle avec les précautions requises. Il n’y aura pas de grand rassemblement, selon le directeur de la communication de la présidence, et les médias locaux devraient relayer les échanges en direct pour permettre à un grand nombre de suivre.

Pour l’opposition, Patrice Talon fait populisme et démarre une campagne précoce. L’élection présidentielle est fixée au 11 avril 2021. L’opposition est vent debout contre les parrainages introduits et exige un scrutin ouvert à tous.