Bénin : Ganiou Soglo, candidat à la présidentielle, blessé par balle

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
Ganiou Soglo n’a pas présenté de candidat à la vice-présidence, pas plus que de parrainages. L'ancien ministre veut s'appuyer sur la Constitutionn de 1991.
Ganiou Soglo n’a pas présenté de candidat à la vice-présidence, pas plus que de parrainages. L'ancien ministre veut s'appuyer sur la Constitutionn de 1991.

C'est une folle semaine qui s'est achevée avec fracas au Bénin. L'un des vingt candidats à l'élection présidentielle d'avril prochain, Ganiou Soglo, a été blessé par balle dans la nuit de vendredi à samedi par des inconnus. L'information a très rapidement circulé sur les réseaux sociaux avant d'être confirmée à l'Agence France-Presse par des sources concordantes. « Il a été blessé à l'épaule par balle, mais son pronostic vital n'est pas engagé », a indiqué à l'AFP un membre de sa famille, qui s'est rendu à son chevet à l'hôpital. « À l'heure actuelle, les balles n'ont pas encore été extraites », a précisé cette source.

À LIRE AUSSIBénin ? Francis Kpatindé : « Avec Patrice Talon, la vigilance s'impose ! »

Que s'est-il passé ?

Ancien député et ministre, fils de l'ex-président Nicéphore Soglo, aujourd'hui dans l'opposition au président Patrice Talon, Ganiou Soglo se rendait dans la soirée à sa ferme de Zinvié, à 35 kilomètres de Cotonou, lorsque son véhicule a essuyé des tirs par des individus non identifiés qui ont pris la fuite. Il est actuellement hospitalisé aux urgences du centre hospitalier universitaire Hubert-Maga, le plus grand hôpital public de Cotonou.

À LIRE AUSSIBénin ? Législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »

Les réactions dans le pays

Samedi, plusieurs personnalités politiques de l'opposition se sont rendues à son chevet, dont l'ancien président Boni Yayi, sous l'autorité duquel Ganiou Soglo avait été ministre des Sports [...] Lire la suite