Bénin: le dépôt des candidatures est ouvert pour les législatives de janvier prochain

© Aurore Lartigue/RFI

Au Bénin, la Commission électorale nationale autonome (Céna) a ouvert ce vendredi 28 octobre le dépôt des candidatures pour les législatives du 8 janvier 2023. Les adversaires du pouvoir se battent pour que le scénario de 2019 qui a conduit à l’installation d’un Parlement monocolore n’arrive plus. La démocratie béninoise doit retrouver son pluralisme en organisant un scrutin ouvert à tous, estiment-ils. Et c’est un des enjeux enjeu du scrutin à venir,

avec notre correspondant à Cotonou, Jean-Luc Aplogan

En dehors du parti Restaurer l’espoir de Candide Azanai, les FCBE et surtout Les Démocrates ne sont pas dans une démarche de boycott. Ils s’activent et finalisent leurs listes. Le scrutin de 2019, entaché de violences, les avait exclus et de fait, éloignés du Parlement pendant quatre ans.

À lire aussi : au Bénin, la Céna fait le point sur les préparatifs des législatives avec l'opposition

Le slogan de l’opposition, qui revient souvent, est « restaurer la démocratie béninoise », Patrice Talon étant accusé tout le temps de l’avoir abimée.

L’organisation d’un scrutin inclusif est réclamée par l’opposition, la société civile, et plusieurs partenaires étrangers.


Lire la suite sur RFI