Bénabar voisin avec Renaud : il donne des nouvelles rassurantes du chanteur

·1 min de lecture

A 68 ans, Renaud doit parfois lutter avec quelques soucis de santé. Cela a été le cas, en octobre dernier, quand le chanteur venait d'être hospitalisé après une nouvelle opération chirurgicale liée à un emphysème pulmonaire, une maladie qui impacte les voies aériennes, et qui se caractérise par la destruction de la paroi des alvéoles. Une maladie probablement née de la grande consommation de cigarettes de Renaud, selon son frère David Séchan, qui se montrait tout de même rassurant sur son état de santé.

Depuis, l'artiste pouvait se faire discret. Jusqu'à une apparition surprise à la télévision ! Samedi 30 janvier, un reportage était consacré au chanteur Bénabar dans l'émission diffusée sur TF1, 50' Inside, à l'occasion de la sortie de son nouvel album, Indocile Heureux. Les journalistes de la chaîne ont rencontré Bénabar dans le village de Gordes, dans le Vaucluse. Mais alors qu'il se rendait avec les caméras de TF1 au restaurant du village, Bénabar a croisé la route de Renaud ! L'interprète de Mistral Gagnant et Bénabar, très complices, ont alors beaucoup discuté.

Une proximité constatée également par nos confrères du Parisien. Lors d'une interview avec Bénabar, ils ont demandé à ce dernier des nouvelles de son ami Renaud. "Il va bien, franchement", a insisté l'artiste, avant de confirmer sa complicité : "Quand je suis à Gordes, on se voit très souvent, car on est quasiment voisins et on a pas mal de potes en commun. On mange ensemble, on rigole, on chante des vieilles chansons". (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Charlotte Gainsbourg : Yvan Attal trop dur avec elle ? L’actrice révèle les dessous de leurs collaborations
Patrick Bruel : ce geste d'amour qu'il a fait pour son fils Oscar
Top Chef 12 : qui est Pauline Séné, l’exigeante candidate du concours ?
Denis Brogniart : ses déchirantes confidences sur sa relation si spéciale avec Bertrand-Kamal
Alessandra Sublet vivement critiquée à l'animation du Grand concours : elle réplique !