Comment un béluga a-t-il pu se retrouver dans la Seine ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comment un béluga peut-il se retrouver dans la Seine, à quelques dizaines de kilomètres de Paris , alors que ce dauphin blanc est observé d'habitude dans les eaux du fleuve Saint-Laurent, au Canada ? Des passants se sont aperçus qu'un animal de cette espèce était présent dans le fleuve français. Europe 1 s'est entretenue avec Lamya Essemlali, la directrice de Sea Sheperd France.

"Un béluga dans la Seine, c'est complètement inédit, comme l'orque dans la Seine", rappelle-t-elle au micro d'Europe 1, en référence à cet animal coincé en juin dernier et qui a fini par y mourir . "En à peine deux mois d'intervalle, on a des événements absolument incroyables qui se passent", concède la militante associative, qui avance une hypothèse.

L'hypothèse des perturbations d'ordre sonore

"Ce qui est probable, ce sont des perturbations d'ordre sonore. Les cétacés sont extrêmement sensibles au bruit, ils se dirigent grâce à leur sonar, à leurs oreilles internes", explique Lamya Essemlali, qui y voit la raison de cette arrivée impromptue. "Il y a énormément de pollution sonore à l'embouchure du Havre. Ce sont des facteurs extrêmement perturbants", affirme-t-elle.

Lamya Essemlali ajoute également que cela peut arriver aussi "quand on retrouve des bombes de la Seconde Guerre mondiale. Les explosions génèrent un bruit important et peuvent avoir des répercussions graves sur les cétacés". "Ce sont des hypothèses qu'il va falloir creuser", alerte-t-elle, "il y a quelque chose d'anormal dans cette situat...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles