Bélarus : Roman Protessevich plaide coupable, sa famille dénonce des aveux forcés

·2 min de lecture

Le journaliste bélarusse Roman Protessevich est apparu dans une émission diffusée sur le service public bélarusse. Sa famille dénonce des aveux forcés.

Des marques visibles sur ses poignets, les traits tirés et en larmes, Roman Protessevich est de nouveau apparu. Le journaliste bélarusse de 26 ans, interpellé après l'interception du vol Athènes-Vilnius à bord duquel il se trouvait, a répondu aux questions d'une émission sur le service public local, pour avouer son rôle dans les manifestations massives organisées après l'élection présidentielle du 9 août dernier, entachées selon l'opposition d'irrégularités qui auraient permis la victoire du président sortant Alexandre Loukachenko. «J'admets ouvertement être une des personnes qui a publié les appels à descendre dans la rue le 9 [août]. Dès qu'on m'a présenté les documents et mis en examen, j'ai immédiatement plaidé coupable, en vertu de l'article 342 du code pénal, qui est celui concernant l'organisation de manifestations de grande envergure.» En plus de ces aveux, le jeune journaliste vante les mérites d'Alexandre Loukachenko qui «a agi comme un homme avec des couilles en acier malgré la pression», selon la traduction de CNN. «J'ai beaucoup réfléchi. Je ne veux plus jamais être impliqué dans la politique, les jeux sales et les confrontations. J'espère simplement pouvoir corriger tout cela et vivre une vie paisible, avoir une famille, des enfants, arrêter de fuir», a poursuivi, en larmes, celui dont la compagne Sofia Sapéga a été arrêtée en même temps que lui.

À voir :En pleine polémique au Bélarus, Loukachenko retrouve Poutine à Sotchi

Roman Protessevich était apparu une première fois dans une vidéo diffusée par les autorités pour rassurer sur son état de santé : «Je peux affirmer que je n'ai aucun problème de santé au coeur ni à tout autre organe. Je suis traité avec respect et selon la loi. Je continue à coopérer(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles