Les bébés nés durant la pandémie commencent à parler plus tard

Les bébés nés durant le tout premier confinement se mettent à parler plus tard, selon une étude.  - Credit:Johan BEN AZZOUZ / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP
Les bébés nés durant le tout premier confinement se mettent à parler plus tard, selon une étude. - Credit:Johan BEN AZZOUZ / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

76% des enfants nés durant le premier confinement savaient parler avant un an, rapporte « The Washington Post », contre 90% avant la pandémie.

Les confinements de 2020 vont-ils avoir des conséquences sur les enfants ? Selon une étude menée en Irlande et relayée par The Washington Post, les bébés nés durant le premier confinement auraient des difficultés à développer quelques compétences de communication sociale, par rapport à ceux nés avant l'émergence du Covid-19. En revanche, dans le même temps, ces bébés « Covid » savaient davantage ramper.

Ainsi, d'après les chercheurs, les bébés nés entre mars et mai 2020, étaient moins nombreux à savoir dire au revoir, pointer du doigt une chose ou utiliser un « mot défini » ou « significatif ». Selon Susan Byrn, pédiatre et auteur de l'étude, « la première année de vie [de ces bébés] était très différente de celle des bébés pré-pandémiques ». Même si les différences entre les deux générations de bébés ne sont pas extraordinaires, elles sont néanmoins notables. Alors que 94,4 % des bébés nés entre 2008 et 2011 sont capables - avant leur premier anniversaire - de « dire au revoir », ils n'étaient que 87,7 % pour ceux nés durant le premier confinement. La différence est encore plus grande concernant la capacité de prononcer « un mot défini » : 76,6 % contre 89,3 %.

À LIRE AUSSI : Covid, secrets d'État – Acte 5 : la « semaine de la mort »

Un retard loin d'être irrémédiable

Pour l'heure, les scientifiques ne disposent que de théories pour expliquer ce retard de développement. Ainsi, pendant le confinement, les nourrissons ont - assez logiquement - reçu bien moins de [...] Lire la suite

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le Covid long peut vous gâcher la vie mais il y a des solutions"