Bébés nés sans bras : les comités de suivis sont arrêtés

La rédaction d'Allodocteurs.fr

La fin des COS. Les familles membres du Comité d'orientation et de suivi (COS), créé en février dernier pour dialoguer avec les parents d'enfants nés avec un bras malformé dans trois départements (Ain, Loire-Atlantique et Morbihan), ont dénoncé le 6 novembre 2019 sa dissolution.

A lire aussi : Bébés nés sans bras : les dernières pistes de la lanceuse d’alerte

Déterminer les causes et informer

Deux comités avaient été créés en février dernier dans le cadre de l'affaire des bébés nés avec un bras malformé en France, un phénomène qui a touché une vingtaine de familles. Le premier comité avait pour objectif de tenter de déterminer les causes des malformations, le second celui de dialoguer avec les familles. La mission de ce dernier était donc d'"assurer un espace de dialogue, d'échange et d'information avec l'ensemble des parties prenantes" (familles, associations de patients ou de défense de l'environnement, professionnels de santé).

L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a réagi en expliquant que "sous sa forme actuelle, le COS a rempli la mission qui lui était dévolue" qui consistait notamment "à permettre l’expression des questionnements sur les investigations menées/à mener, sur la restitution des travaux d’expertise et sur l’accompagnement des familles".

"L’enquête n’est même pas terminée"

"Nous étions hier (mardi 5 novembre, ndlr) à la quatrième réunion du COS et nous avons été surpris quand on nous a dit que (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi