Les "bébés coca" inquiètent les médecins : de quoi s'agit-il ?

![CDATA[Shutterstock / Olga Sapegina]]

Des dents de lait cariées, noircies, trouées, dont il n'est même plus possible de conserver les racines... chez des bébés. Voici ce dont témoignent des médecins des Hauts-de-France dans une enquête réalisée par Médiacités sur ce phénomène des "bébés coca", qui entraîne de graves détériorations dentaires précoces (avant 6 ans).

En cause ? Les boissons sucrées, administrées trop tôt et en bien trop grande quantité aux enfants. Une dentiste lilloise a soutenu une thèse sur le sujet en 2020, un enjeu de santé publique majeur dans cette région, après avoir suivi 50 enfants, dont certains d'un an avec la totalité des dents cariées.

Des biberons de coca et d'ice tea

Dans l'enquête de Médiacités, les professionnels de santé témoignent de l'accompagnement de familles en grande précarité, qui n'ont pas conscience de l'aspect nocif des boissons sucrées sur les très jeunes enfants, du fait d'un manque de sensibilisation sur le sujet. "Ils pensent bien faire (...) ils nous répondent qu'eux-mêmes ne boivent pas d'eau et ne voient pas où est le problème. (...) Certains ne reçoivent que des biberons de Coca ou d'Ice tea...", explique la responsable du Pôle petite enfance de la métropole lilloise dans l'Établissement public départemental pour soutenir, accompagner, éduquer (EPDSAE) de Lille.

Les médecins estiment que 80% des problèmes de dentition sur le territoire sont concentrés sur 20% de la population, moins informée et moins aisée. Les médecins (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Carcinome : comment identifier le cancer de la peau le plus fréquent ?
La pollution de l’air réduit l’espérance de vie mondiale de deux ans
Pollution de l'air : causes et conséquences sur la santé
Variole du singe : symptômes, transmission, 125 cas en France
Certificat Covid prolongé d'un an dans l'UE : que cela signifie-t-il ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles