Bébé miracle : une femme met au monde un enfant après une greffe d’utérus

L’arrivée de Misha est une prouesse de la médecine. Pour la première fois en France, une femme greffée de l’utérus a donné naissance à un bébé, vendredi 12 février. Déborah, 36 ans, et sa fille se portent bien. Misha fait 1,8 kg. "Ce n’est pas un gros bébé mais elle est parfaitement formée, elle est en forme, elle est vive", explique Pierre, le père, six jours après la naissance. "Ça n'a pas été une ligne droite, on a eu plusieurs moments difficiles", se souvient-il. L’aboutissement de 15 ans de recherches Déborah est née sans utérus. Il y a deux ans, elle a été greffée de l’utérus de sa propre mère, âgée de 57 ans. Après une fécondation in vitro, Deborah, 34 ans, tombe enceinte, et accouche à sept mois et demi de grossesse, dans des conditions quasiment normales. "C’est une naissance un peu plus émotionnelle, c’est une naissance qui est tant attendue, c’est un projet qui a mobilisé plus d’une vingtaine de chercheurs pendant 15 ans, donc elle ne peut pas être exactement comme les autres. Mais d’un point de vue technique, c’est une césarienne comme les autres", raconte le professeur Jean-Marc Ayoubi, chef du service gynécologie-obstétrique de l’hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine). Pour l’équipe médicale, cette naissance est un espoir après 15 ans de recherche. Déborah et Pierre pourront concevoir un nouvel enfant s’ils le souhaitent.