États-Unis : des pro-Trump envahissent le Capitole, Biden dénonce "une insurrection"

·1 min de lecture

De graves incidents ont éclaté mercredi à Washington. Dans la foulée d'un discours de Donald Trump, lors duquel le milliardaire avait appelé ses partisans à aller protester contre la certification par les élus du Congrès de la victoire de Joe Biden à la présidentielle, des manifestants pro-Trump ont fait irruption dans le Capitole.

Le Congrès a été contraint de suspendre sa session, et des policiers à dégainer leurs armes et à faire usage de gaz lacrymogène. Une personne a été blessée par balle, selon des médias, et des militaires de la Garde nationale sont envoyés sur place. Joe Biden a dénoncé une "insurrection", tandis que Donald Trump a appelé ses partisans à "rentrer chez eux". 

Les principales informations à retenir

Des manifestants pro-Trump ont fait irruption dans le Capitole Une personne a été blessée par balle, selon des médias américains Joe Biden dénonce "une attaque sans précédent" contre la démocratie Donald Trump appelle ses partisans à "rentrer chez eux"

Des manifestants font irruption dans le Capitole

Les manifestants ont fait irruption lors des débats de la Chambre des représentants, ont investi les terrasses du capitole et provoqué l'évacuation des bâtiments du Congrès, peu après que le vice-président Mike Pence eut annoncé qu'il ne pourrait pas s'opposer à la certification de la victoire de Joe Biden. "Nous reprenons la Chambre", "c'est notre parlement", a déclaré à l'AFP un manifestant anonyme. 

La police du Capitole a ordonné au personnel du...


Lire la suite sur Europe1