Bâtiment : jusqu'à quand la pénurie de matières premières va-t-elle durer ?

·1 min de lecture

Certes, le bâtiment va beaucoup mieux en 2021 qu'en 2020, avec des filières qui profitent à plein de la reprise économique généralisée. Mais alors que l'on s'attendait à un retour à la normale en termes de production de matériaux mais aussi de prix dans les prochaines semaines, le phénomène semble en réalité s'aggraver. Sur le bois, par exemple, la pénurie est loin d'être terminée. Et les problèmes ne semblent pas prêts de disparaître.

Un plateau espéré pour la fin de l'année

Selon Olivier Salleron, président de la Fédération française du bâtiment, le retour à la normale n'est pas pour les prochaines semaines. "Quand on a +30, +50% sur les prix des matériaux comme le plastique, le PVC, l'acier, le cuivre, c'est une très forte hausse", regrette-t-il. "Nous espérons que le plateau arrive très vite, nous l'espérons pour novembre-décembre et qu'en début d'année au moins, les prix soient stabilisés."

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Sur le terrain, la situation est de plus en plus compliquée pour les professionnels. Pascal Housset dirige une PME d'installation de chaudières en Seine-et-Marne. Impossible, depuis quelques semaines, de connaître à l'avance les dates de livraison. "Nous sommes passés de quinze jours à un mois et demi, puis plus de deux mois et aujourd'hui, les réponses de nos fournisseurs sont 'sans délais'."

De sérieux problèmes cet hiver ?

Au-delà de cette incertitude pour les professionnels, la pénurie pourra...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles