Bébés retrouvés morts dans une cave : le profil trouble d'un vrai-faux gynécologue intrigue

![CDATA[Pixabay]]

Le mystère reste entier après la découverte, le 3 mai, du corps de trois bébés morts dans la cave d'une maison. Citée par le Parisien, une source proche de l'enquête va même jusqu'à qualifier les petites victimes de fœtus. Mais qui est le propriétaire de la maison qui contenait ces cadavres ? Un certain Jean-Paul A., gynécologue n'ayant jamais exercé mort à 74 ans en 2015 et ayant, selon les dires d'une voisine, toujours vécu dans cette maison de Ville-d'Avray qui appartenait à ses parents. Les informations le concernant sont peu nombreuses tant l'homme était discret, pourtant on lui connaissait une passion : le théâtre. Nos confrères du Parisien rapportent ainsi que selon une habitante de la même rue que cette maison de l'horreur, elle "connaissait Jean-Paul comme acteur, mais pas comme gynéco".

Bien que ce dernier ait bien déclaré son activité de gynécologue, la plupart des habitants des environs n'avaient jamais entendu parler de ce médecin qui, selon la même voisine, "n'a jamais exercé". Mais alors les trois corps de bébés retrouvés dans des bocaux scellés ont-ils un rapport avec son activité professionnelle ? Sont-ils le résultat d'avortements, de mutilations ? Une enquête a été ouverte par le parquet de Nanterre pour obtenir des réponses face à ce nouveau mystère, né d'un simple nettoyage de maison. Le seul héritier de Jean-Paul A. avait en effet mandaté une société de nettoyage après avoir été en contact avec des agences (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Elle vend sa robe de mariée persuadée qu'aucun membre de sa famille ne pourra la porter
L'expédition d'une classe de collégiens dans une grotte tourne au drame
Cédric Jubillar bientôt entendu : grosse désillusion pour ses avocats
À 75 ans, elle explose comme influenceuse dans un domaine très inattendu
Incroyable prise dans le Gard : un pêcheur attrappe un carnassier digne du monstre du Loch Ness

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles