Aymeric Caron : «Je suis d’une génération anti-FN, celle qui a connu SOS Racisme»

Arnaud Andrieu / SIPA

Le député Nupes-LFI de la 18ème circonscription de Paris, Aymeric Caron, élu avec 51,65% des voix, est revenu sur son élection, ses premières mesures une fois installé dans l’hémicycle, mais aussi sur la montée du Rassemblement national. Entretien.

Paris Match : Vous venez d’être élu député, après une carrière dans le journalisme. Quel effet cela vous fait ?
Aymeric Caron: C’est une grande fierté car il y a une grande responsabilité liée à ce poste. Cela signifie que beaucoup de gens vous font confiance (20000 dans ma circonscription) et ils attendent que je ne les déçoive pas. Je suis conscient de la chance qui est la mienne : être dans l’hémicycle, représenter le peuple et améliorer le quotidien des Français. J’ai conscience d’être privilégié de pouvoir occuper cette fonction ; mon parcours de vie a toujours été articulé autour de la question d’être utile à la société.

Parmi vos électeurs, on compte de nombreux jeunes. Portez-vous une responsabilité envers eux ?
Il y a clairement une responsabilité. Ils votent en majorité pour la Nupes, donc les idées que nous portons sont partagées par la jeunesse. Cela est logique car nous parlons le plus et le mieux du climat ou de la retraite par exemple. Si les jeunes sont très présents chez nous, il ne faut pas oublier les autres qui ont voté pour nous - même si l’on sait que l’électorat plus âgé a des habitudes de vote plus ancré à droite.

Certains d’entre eux vous rejoignent sur les bancs de l’Assemblée Nationale, comme Clémence Guetté ou Louis Boyard (21 ans). Peut-il y avoir des problèmes de communication du fait de la différence générationnelle ?
Clémence Guetté a un parcours très solide, elle a déjà fait ses preuves. Elle est totalement légitime. Louis Boyard également, je trouve cela formidable qu’il puisse y avoir des jeunes à nos côtés. On a eu, des décennies durant, une Assemblée Nationale pas du tout représentative du pays, sociologiquement parlant et je suis heureux qu’elle représente plus la France,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles