Aymeric Caron dément défendre "un permis de voter" comme le suggère une vidéo de 2017

Une vidéo, extraite de l'émission "C à vous" sur France 5, a été sortie de son contexte, souligne Aymeric Caron, candidat NUPES aux législatives.

POLITIQUE - “Ce n’est pas ma proposition de candidat à la députation”. Ce mercredi 4 mai, Aymeric Caron, candidat NUPES pour les législatives, s’est expliqué sur le “permis de voter”, après la réapparition sur Twitter d’une vidéo datant d’il y a quelques années. L’extrait a refait surface mardi soir, dans la foulée de l’annonce de la candidature de l’ancien chroniqueur au sein de l’alliance autour de Jean-Luc Mélenchon.

Sur le plateau de C à vous en 2017, Aymeric Caron est alors interrogé sur le “permis de voter”. “Le citoyen inculte et irresponsable n’aura plus voix au chapitre”, cite Anne-Élisabeth Lemoine en lisant un extrait du livre Utopia XXI (éd. Flammarion, 2017) d’Aymeric Caron. Avant de questionner “C’est une drôle de démocratie quand même...”.

“La société décide de qui peut être médecin, qui peut être avocat. Nous avons, nous-mêmes, crée des instances qui avec des sages, avec les plus avisées des personnes de chacun de ces domaines pour ensuite donner des diplômes aux uns et autres. De la même manière c’est la société qui décide qui peut conduire une voiture”, élabore Aymeric Caron sur le plateau.

Tollé encore 5 ans après

Comme il y a cinq ans, l’expression “permis de voter” a fait vivement réagir. Sur le plan politique, des personnalités d’extrême droite, comme Gilbert Collard ou Florian Philippot ont vivement tancé la séquence, mais aussi à gauche avec des critiques du sénateur PS Rachid Témal ou de Guillaume Lacroix, président du PRG qui tance: “Donc la nouvelle démocratie c’est… Le vote réservé aux élites. Populaire qu’ils disaient”.

Invité de Sud Radio ce mercredi 4 mai, Aymeric Caron assure que ce “permis de voter” n’est “pas du tout une mesure [qu’il] porte dans le cadre de l’alliance que j’ai rejointe”.

“Le permis de voter est une mesure présentée dans mon livre Utopia 21qui était le préquel du Utopia de Thomas More. (...) J’y faisais un certain nombre de propositions parmi les plus iconoclastes pour proposer des nouveaux modèles de sociétés” explique le candidat aux législatives.

“Cette proposition de permis de voter n’était jamais que le constat que ce permis existe déjà”, décrypte-t-il. Selon lui, l’âge est en effet le “seul critère” mis en place par la législation pour le vote. Aymeric Caron ne le remet pas en cause. Mais il estime que ce critère “est trop limitatif” et “qu’il faudrait un jour revoir” les modalités d’accès au vote.

À voir également sur Le HuffPost: Jean-Luc Mélenchon se voyait déjà gagner les législatives en 2017

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Vers un nouveau Front Populaire en France avant les élections législatives ?

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles