Aye-aye, record de chaleur et analyse osseuse : l’actualité des sciences en ultrabrèves

David haring ans Duke Lemur Center

Au sommaire des ultrabrèves du 2 novembre 2022 : le aye-aye de Madagascar a rejoint le club exclusif des animaux qui se curent le nez, un record de chaleur enregistré pour le mois d'octobre et le statut de mère se lit dans les os des primates.

L'actualité scientifique du 2 novembre 2022 c'est :

En animaux : Le aye-aye, nouveau membre d’un club exclusif : les animaux qui se curent le nez.

  • Un aye-aye, lémurien de Madagascar, a été observé pour la première fois en train de se curer le nez et manger le mucus nasal à l’aide de son majeur long de huit centimètres.

  • Ce comportement est retrouvé chez 11 autres espèces de primates tels que les chimpanzés, les macaques ou encore les humains !

  • Les rôles et fonctions évolutives de cette habitude sont encore peu compris des scientifiques mais font l'objet de recherches.

En climat : Octobre 2022 a été le mois d'octobre le plus chaud mesuré en France depuis 1900.

  • Dans la catégorie "record de chaleurs", octobre 2022 détrône octobre 2001 avec 17,2°C contre 16,3°C de températures moyennes.

  • En cause selon Météo-France, un "épisode de chaleur tardive inédit" qui s'est installé sur le pays et a duré particulièrement longtemps.

  • En contrepartie, les précipitations ont été moins fréquentes sur la majeure partie du territoire avec un déficit de 37% par rapport à la normale.

En anthropologie : Le statut de mère se lit dans les os des primates.

  • Une étude conclut que chez les femelles primates, la composition du squelette est significativement modifiée après avoir donné naissance.

  • Cette composition peut se lire dans l’os lamellaire, formé d’une superposition de lamelles qui "enregistrent” de nombreuses étapes de la vie au travers de leur composition et de leur aspect.

  • D’après les analyses effectuées, les mères ont des os moins concentrés en magnésium, calcium et phosphores que les autres femelles primates.

En santé : De l'intestin au cerveau : la voie neuronale à l'origine des vomissements identifiée lors d'une intoxication alimentaire.

  • Le vomissement est une action mécanique réflexe qui a pour objectif de défendre notre organisme lors d'une infection ou une contamination.

  • Des chercheurs ont identifié la voie neuronale à l'origine des vomissements lors d'une intoxication [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi