Aya Nakamura victime de violences conjugales : son puissant témoignage

·1 min de lecture

En trois ans, Aya Nakamura a vendu plus de 700 000 albums rien qu'en France et elle a enchaîné les tubes entre Djadja, Copines, Pookie ou plus dernièrement Jolie nana. En peu de temps, la chanteuse dont le nom a si souvent été écorché est devenue une femme très puissante, si bien que Léa Salamé a souhaité s'entretenir avec elle pour son podcast Femmes Puissantes, en ligne sur le site de France Inter. En 2019, des rumeurs assuraient qu'Aya Nakamura était victime de violences conjugales. Des bruits alimentés par une photo (rapidement supprimée) sur laquelle on voyait son visage tuméfié.

Pour la première fois, la star de 25 ans a pris la parole pour confirmer les rumeurs. "Je ne pensais pas que ça pouvait m'arriver à moi," a-t-elle confié à la compagne de Raphaël Glucksmann. Pourquoi a-t-elle publié une photo montrant les coups sur Instagram ? "Je l'ai publié sans forcément attendre quoi que ce soit et quand j'ai vu tout ce qu'il se passait, les médias qui avaient tout repris, je me suis dit "Non, je ne veux plus". J'avais quand même un peu honte," a déclaré Aya Nakamura, expliquant au passage qu'elle n'était plus en couple avec cet homme et qu'elle n'avait pas porté plainte.

Si ça lui arrivait aujourd'hui, Aya Nakamura aurait une toute autre façon d'agir. Celle qui a récemment été taclée par M Pokora a regretté : "J’aurais pu faire comme tout le monde et raconter ce qu’il s’est passé clairement. Je pense que j'ai été un peu lâche." Toutefois, si elle devait revivre une situation (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Rétro 2020 : Christophe, Kobe Bryant... quels sont les décès de stars les plus recherchés sur Google ?
Flashback - Melania et Donald Trump : cette histoire de verrou qui a fait jaser
Felipe d’Espagne évoque son père en exil, l’Espagne retient son souffle
Camille Lellouche a souffert durant The Voice : "Je vomissais avant de monter sur scène"
Marie-Sophie Lacarrau prudente, elle assure ne pas venir « dynamiter » le JT de Jean-Pierre Pernaut