Aya Nakamura à une fête non masquée : la raison de son absence dans Quotidien ?

·1 min de lecture

"Bon, Aya Nakamura devait être avec nous mais elle ne vient pas. Il y a des gens qui s'étaient déplacés, et elle a dit à son staff qu'elle avait la flemme de venir et qu'elle était trop fatiguée. Ses danseurs, ne l'étaient pas, eux. Ils sont venus, ils étaient super, on les remercie, ils étaient vachement bien" lance un Yann Barthès grand sourire aux lèvres. Pourtant, il n'y avait pas de quoi rire sur le plateau de Quotidien hier soir, après le lapin posé par la chanteuse à l'équipe de l'émission. Une émission du vendredi enregistrée la veille (la seule de la semaine) qui n'aurait pas été à la hauteur des attentes de la chanteuse ? Ce n'est en tout cas pas l'avis d'Aya Nakamura qui a tenté de s'expliquer dans un tweet succinct : "Ni flemme, ni plan, j'avais prévenu depuis 13h pourtant... Les contretemps ça arrive", écrit la star avec un smiley. Mais en fin de soirée, Le Parisien a remis un peu d'huile sur le feu.

Le journal affirme sur son site internet que la jeune femme n'a pas du tout prévenu plusieurs heures à l'avance comme elle l'écrit, citant un salarié de Bangumi, la société de production de Quotidien : "Elle nous a plantés entre une heure et trente minutes avant l'enregistrement. Elle n'est pas venue pour les balances dans l'après-midi, ce qui peut arriver chez certains artistes, mais cela reste très rare quand même. Et puis elle n'est finalement pas venue du tout…" peut-on lire. Pire, le journal indique qu'Aya Nakamura aurait posé un lapin à Yann Barthès et son équipe (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Lola (Koh-Lanta, les 4 Terres) : son énorme sacrifice pour sauver tous ses alliés dans l’aventure
VIDEO « Une honte nationale » : Amir revient sur sa participation à la version israélienne de la Nouvelle Star
Elie Semoun dévoile les premières images bouleversantes du documentaire sur son père décédé
Elizabeth II : l’incroyable dispositif prévu pour célébrer son jubilé de platine en 2022
Bertrand Chameroy : pourquoi il se sent plus libre dans C à vous que sur C8 et W9