Axel Kahn face au cancer : il partage sa fin de vie sur les réseaux

·1 min de lecture

Une vie à lutter contre la maladie. D’abord en tant que président de la Ligue contre le cancer, puis en tant que patient atteint de ce fléau. « Je vais mourir, bientôt », a annoncé Axel Khan sur Facebook le 21 mai, expliquant pourquoi il quittait ses fonctions de président de la Ligue. « Tout traitement à visée curative, ou même frénatrice, est désormais sans objet », précisait-t-il, soulignant qu’il ne restait plus qu’à espérer que les traitements puissent « raisonnablement atténuer les douleurs ». S’il se prépare à partir, Axel Khan partage néanmoins sa fin de vie « souriant et apaisé », sans « aucune anxiété ».

« Je suis comme j’espérais être : d’une totale sérénité », a assuré Axel Khan a ses abonnés sur Facebook. Le médecin généticien ne fait plus preuve de discrétion sur la maladie qui s’apprête à l’emporter, il se dit prêt. Et il tente de profiter du temps qui lui reste. « En marche vers une journée de plus à savourer avec la gourmandise de mes sœurs et frères qui, incertains du lendemain, gouttent goulument les réserves de leurs images » : telle est la légende qui accompagnait une photographie le montrant en randonnée, en bord de mer, bâton en main et appareil photo en bandoulière, samedi 29 mai.

Sur les ondes de France Inter, le 17 mai, le médecin généticien parlait publiquement pour la première fois de son cancer. « Je lutte contre le cancer et il se trouve que la patrouille m’a rattrapé », ironisait-il. « Chaque minute aujourd’hui est occupée », ajoutait-il, maintenant (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - Thomas Sotto s’excuse après une erreur sur Jean Castex
Angelina Jolie perd une bataille contre Brad Pitt : elle ne cache pas sa déception
Catherine Deneuve « miraculée » : ce qu’elle a changé depuis ses ennuis de santé
William très inquiet : il craint qu’Harry n’aille trop loin dans son besoin de dire sa vérité
"Cela m’appartient" : Anne Sinclair, ce qu’elle refuse de dire sur DSK

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles