Axel Kahn face au cancer : une autre épreuve l’attend

·1 min de lecture

Une nouvelle accueillie avec humour. Ce 25 mai, Axel Kahn a réagi à un tweet à propos des vaccins contre la Covid-19 qui cite plusieurs noms, dont l'un qu'il connaît bien. L'homme de 76 ans atteint d'un cancer en phase terminale a expliqué avoir "reçu ma mise en examen pour diffamation d'Alexandra Henrion-Caude." L'ancienne chercheuse à l'Inserm n'a pas apprécié les dires du cancérologue. En effet, ce dernier a dit "avoir tenté d'expliquer l'incroyable dérive d'une chercheuse jadis de qualité par une logique intégriste puis sectaire." Une poursuite judiciaire pris sur le ton de la rigolade : "Chouette, une ultime bonne action avant de mourir. Gratuite, en plus."

Ce n'est pas la première fois qu'Axel Kahn dépeint un portrait peu flatteur de son ancienne thésarde. En octobre dernier sur LCI, il avait regretté "l'évolution" d'une "chercheuse de grande qualité, très travailleuse", mais dont les déclarations depuis le début de la Covid n'étaient "pas tellement différentes des pires positions complotistes." La chercheuse est intervenue dans le documentaire Hold Up, mais aussi dans des vidéos sur les réseaux sociaux pour, par exemple, s'étonner de la longueur des écouvillons utilisés pour les tests PCR qui selon elle peuvent atteindre "la plaque cribiforme" - un lieu qui permettrait de passer des nanoparticules, des nouveaux modes de thérapie directement au niveau du cerveau. Sans oublier qu'Alexandra Henrion-Caude est une figure des anti-masques et anti-vaccins.

"Je vais mourir, bientôt. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "Une vraie femme" : Sophie Davant admiratrice de Simone Signoret
PHOTOS - Leonor d'Espagne : nouveau look pour une célébration importante
Karine Ferri au service du gouvernement : un nouveau rôle surprenant
Brigitte Macron : cet accueil digne d'une rock star !
Emma (Mariés au premier regard) suivie par un homme : sa grosse frayeur...