Il avoue un meurtre datant de 2011 parce qu'il "n'arrivait plus à vivre avec sa culpabilité"

·2 min de lecture

Un cold case datant de 2011 a été résolu grâce aux aveux tardifs d’un Américain qui a reconnu avoir tué une femme en Floride.

Benjamin Moulton a été arrêté mercredi. Cet homme de 43 ans a permis de résoudre un cold case en avouant le meurtre d’une femme en Floride. Nicole Rose, âgée de 29 ans, a été tuée en 2011 et son corps découvert près de University Boulevard, dans le comté de Manatee. L’autopsie a révélé que Nicole Rose a été étranglée et avait une trace de traumatisme au niveau du visage. L’enquête, elle, a établi que son cadavre avait été jeté dans une zone reculée, quelques jours avant la découverte de ses restes.

Mercredi, Benjamin Moulton a avoué le crime et a été dans la foulé inculpé pour meurtre au premier degré. A l’époque des faits, la police avait déjà trouvé un lien entre l’homme et la victime, mais il n’avait jamais été arrêté faute de preuves. Après s’être rendu au bureau du shérif la semaine dernière, Benjamin Moulton a évoqué «un accès de rage» pour expliquer le crime. «Cela n'arrive presque jamais. C'est réconfortant de savoir que le secret que Benjamin Moulton détenait en lui est enfin révélé», a déclaré le bureau du shérif auprès de «People».

D’après le bureau, Benjamin Moulton a fait ses aveux parce qu’il semblait regretter le crime. «Il semble qu’il ait eu un changement majeur dans sa vie, qu’il a commencé à avoir des remords, et il a dit qu’il était prêt à assumer les conséquences», a encore commenté le bureau qui a ajouté que le meurtrier a dit avoir «trouvé Jéhovah» et qu’il «ne pouvait plus vivre avec cette culpabilité».


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles