Avortement : Facebook refuse les publicités pour les pilules abortives

Avortement : Facebook refuse les publicités pour les pilules abortives (lepoint.fr)

Plusieurs publications vantant ces pilules ont été supprimées de la plateforme, selon Numerama. Interrogée, la direction de Facebook nie toute censure.

Le géant américain Facebook censure-t-il la pratique de l'avortement aux États-Unis ? Comme l'a constaté Numerama, mercredi 29 juin, une série de publications vantant les pilules abortives a été supprimée de Facebook, quand, dans le même temps, les mêmes publications sur Instagram ont été accompagnées d'un message d'avertissement. Une telle modération de la plateforme utilisée par près de trois milliards de personnes intervient alors que la Cour suprême américaine a retoqué l'arrêt Roe vs. Wade, protégeant le droit à l'avortement au niveau fédéral. Interrogé à ce sujet, le groupe Meta a assuré qu'il ne censurait pas le droit à l'avortement, mais que les règles d'utilisation de la plateforme interdisaient les discussions sur l'achat ou la vente de produits médicaux, notamment en lien avec cette pratique.

Cette position a été défendue le 27 juin dernier par Andy Stone – patron de la communication du groupe Meta, qui édite Facebook – sur Twitter. « [Les] contenus qui appellent à acheter, vendre, échanger, donner, demander ou donner des produits pharmaceutiques ne sont pas autorisés. Les publications qui traitent de l'avortement et de l'accessibilité aux médicaments [abortifs] sont autorisées », a-t-il expliqué. Avant de reconnaître que des « erreurs » avaient été « découvertes ». « Nous les corrigeons », a promis le groupe par la voix de son représentant.

Lire la suite

VIDÉO - Censuré dans 14 pays pour un baiser entre deux femmes, le film Buzz l'éclair au cœur des polémiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles