"Un avortement clandestin, si jeune à 28 ans" : les mots poignants d'Isabel Otero pour sa mère décédée

Il y a de l'émotion dans les mots d'Isabel Otero. Ce lundi 9 mai, la comédienne a rendu un hommage poignant à sa mère, décédée à l'âge de 28 ans des suites d'un avortement clandestin. Alors que la question de l'avortement est au coeur des débats aux États-Unis, l'actrice a voulu prendre la parole pour sensibiliser le plus grand nombre. En effet, le Sénat Outre-Atlantique doit trancher sur ce droit datant de 1973.

À lire également

"C’est de l’ordre de l’intime" : Camille Cottin agacée par cette question récurrente des journalistes

"On ne naît pas mère on le devient… fait d’éblouissements, de gestes d’amour, de liens peu à peu indéfectibles… surgie alors la mamá, la madre, et pour toujours la mère… Maman tu es partie d’un avortement clandestin, si jeune à 28 ans et par ce geste, dans ta décision, je sais la volonté de pouvoir étreindre encore plus fort tes deux petites-filles dans cette vie là, qui était la tienne...", a commencé par écrire Isabel Otero.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles