Avortement aux États-Unis : la grande fracture (France 5) - Le parcours du combattant des américaines pour le droit à l'IVG

Etats-Unis, les juges de la Cour suprême, la plus haute instance judiciaire du pays, ont fait tomber un symbole de la liberté des femmes : le droit à l'avortement, même en cas de viol et d'incesteA la frontière des Etats religieux de la Bible Belt, les femmes interdites d'avortement chez elles affluent en masse dans une clinique de l'Illinois. Au Texas, six femmes attaquent leur Etat en justice pour reformer la loi anti-avortement qui les a empêchées d'avoir recours à une IVG. Dans le Colorado, un des Etats les plus permissifs du pays, les activistes antiavortement font le siège d'un planning familial...

À lire également

Propos anti-IVG à CNews : Laurence Ferrari présente ses excuses après une énorme polémique (VIDÉO)

En juillet 2023, Amanda Surowski passe à la barre du tribunal civil d’Austin, au Texas. « J’étais enceinte de 17 semaines et 6 jours. J’ai senti du liquide couler le long de ma cuisse. Je faisais une fausse couche. Le docteur m’a répondu qu’en raison des lois en vigueur au Texas, il ne pouvait pas intervenir, car le coeur du bébé battait encore, et provoquer l’accouchement aurait été considéré comme un avortement illégal. »

Le Texas est le berceau de l’Amérique dite « pro-vie », ultra-religieuse et radicale. Le 24 juin 2022, la Cour suprême a supprimé le droit fédéral à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), garanti dans le pays depuis pourtant cinquante ans. Mais elle a laissé le choix aux autres États de décider de sa législation. Aujourd’hui, 15 États ont banni l’avortement, 6 l’ont fortement restreint et 20 ont décidé de le préserver. Aux États-Unis, 25 millions de femmes n’ont d’autre solution que d’effectuer plusieurs heures de voiture pour pouvoir accéder à l’IVG. Une situation aussi irréelle qu’inquiétante dans le pays le plus puissant de la planète.

Avortement aux États-Unis : la grande fracture, dimanche 23 juin à 21h10 sur France 5

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi