"Nous avons vu une énorme nageoire": un requin aperçu au bord d'une plage des Canaries

Il a semé la panique. Ce samedi 15 juin dernier vers 17 heures, un requin a été aperçu au bord de la plage de Melenara à Telde, sur l'île espagnole des Canaries. C'est un baigneur qui a donné l'alerte.

"Nous avons vu une énorme nageoire et nous sommes sortis", rapporte le journal régional espagnol La Provincia.

Les sauverteurs ont alors sonné l'alarme. Ils ont rapidemement avertit les baigneurs de la présence du requin et leur ont demandé de sortir de l'eau.

"Je me baignais lorsque le sauveteur nous a donné l'avertissement et nous sommes sortis de l'eau. C'est à ce moment-là que nous avons vu que c'était un requin", témoigne une jeune fille à la chaîne espagnole Televisíon Canaria. "Nous nous sommes retournés, avons vu une énorme nageoire d'environ 20 centimètres de long et nous sommes sortis ", a ajouté un enfant qui l'accompagnait.

Deuxième alerte

Immédiatement après, les sauveteurs ont levé le drapeau rouge afin d'interdire la baignade. "Ils ont inspecté toute la zone. Comme ils n'ont rien vu, ils sont partis et ont laissé le drapeau rouge", a également raconté une femme aux micros de la télévision régionale.

Selon La Provincia, équipés de drones et de jet skis, la police et les sauveteurs ont effectué des recherches pour localiser l'animal. Jusqu'au dimanche matin, le requin ne s'est plus manifesté. Les autorités ont pensé qu'il avait quitté cette zone cotière. La plage a donc été rouverte vers 10 heures.

Mais, en début d'après-midi, à 15 heures, le requin a été signalé une seconde fois, grâce aux drones, sur une autre plage à San Bartolomé de Tirajana. Le personnel de la Croix-Rouge a ordonné la fermeture de la plage.

La mesure a été active toute la journée, malgré la surveillance et même si le requin n'a pas de nouveau été localisé. Impossible, pour autant, de confirmer s'il s'agissait du même spécimen observé la veille à Telde.

"De plus en plus courant"

La Mairie de San Bartolomé de Tirajana a affirmé qu'elle rouvrirait la plage ce lundi dans des conditions normales pour les usagers, d'après La Provincia.

"En été, il est de plus en plus courant de voir des requins. Les animaux s'approchent de la côte, surtout dans les zones où se trouvent des cages d'élevage marin et des poissons autour d'eux", explique au média le diplômé en sciences marines, Vicente Benítez Cabrera.

Le média rappelle ainsi qu’il ne faut pas tomber dans la psychose. Les requins s’approchent des côtes pour y trouver à manger, mais s’attaquent très rarement aux humains.

Article original publié sur BFMTV.com