"Nous avons peur pour nos vies" : une infirmière de Bayonne sommée de déménager par ses voisins effrayés par le coronavirus

franceinfo

Une infirmière qui vit à Bayonne a trouvé dimanche 29 mars au matin un mot de ses voisins sur sa boîte aux lettres lui sommant de déménager à cause du coronavirus, rapporte France Bleu Pays Basque.

>> Coronavirus : retrouvez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

La soignante qui exerce à Saint-Jean-de-Luz raconte avoir été profondément blessée d'être pointée "du doigt comme une pestiférée".

J’avais les larmes aux yeux.

Une infirmière priée de déménager par ses voisins

à France Bleu Pays Basque

Elle a trouvé le mot quand elle est rentrée chez elle, après une troisième nuit consécutive de travail. "Je croyais que c’était un mot de soutien", raconte Élodie Capdevielle-Fidel à France Bleu Pays Basque. Pas du tout : "Il est demandé à cette personne de garer sa voiture loin des autres et si possible de ne plus toucher les parties communes sans gants et sans s’être désinfecté les mains", demande dans un premier temps le message, expliquant que nous sommes en période d’épidémie "menaçant les vies de chacun".

La suite est beaucoup plus dure.

Idéalement, il est vivement demandé à cette personne de déménager aussi vite et loin que possible afin de ne pas mettre nos vies en danger.

Note des voisins

Élodie Capdevielle-Fidel est aussi sommée de partir… sans bruit. "Si cette femme est une vraie soignante compétente, elle comprendra nos inquiétudes et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi